Après la Tate Modern à Londres, Olafur Eliasson est parti pour la Suisse et l’Espagne avec deux nouvelles expositions personnelles, intitulées « Symbiotic seeing » et « In real life« et présentées respectivement au Kunsthaus de Zurich (qui s’est clôturée le 22 mars) et au Guggenheim de Bilbao jusqu’au 21 juin. L’artiste ambassadeur des Objectifs de développement durable (ODD) plonge le visiteur dans des installations immersives, met ses sens à contribution, bouscule ses représentations et ses perceptions, pour lui révéler une nouvelle topographie et l’emmener vers une plus grande conscience des enjeux collectifs, comme le réchauffement climatique. La visite de ces deux expositions aux allures de rétrospectives nous fait l’effet d’une expérience physique, où nous apprenons à « atterrir » dans notre monde plus mouvant que jamais, un terme cher à Bruno Latour, inspirateur et ami de l’artiste. 

Olafur Eliasson – The presence of absence pavilion, 2019 – View of the installation : Museum Guggenheim Bilbao, 2020 – Courtesy of artist ; neugerriemschneider, Berlin ; Tanya Bonakdar Gallery © 2019 Olafur Eliasson

Du 14 février au 21 juin 2020
Visite virtuelle de l’exposition, sur inscription ici

Retrouvez l’ensemble des articles d’Impact Art News n°17 – Spécial COVID-19 – Mars 2020