PRIX ART ÉCO-CONCEPTION

 


 

Prix Art Éco-Conception

Accompagner les artistes contemporains dans la réduction de leur impact environnemental

En partenariat avec le Palais de Tokyo, soutenu par le Ministère de la Culture et l’ADEME.
Avec le mécénat de la Maison Ruinart et de la Maison Guerlain, membres du Cercle Art et Écologie du Palais de Tokyo.

Dans un contexte géopolitique instable, faire évoluer les pratiques et les imaginaires face à la crise climatique apparaît comme un défi urgent et nécessaire, non seulement à l’échelle de la société mais aussi du champ culturel.Le Prix Art Éco-Conception résulte de la volonté de sensibiliser la scène artistique française à l’enjeu climatique et à l’éco-conception et de lui permettre d’anticiper les grandes mutations à venir.

Le nombre important et croissant de candidatures reçues, 278 en 2023 et 356 en 2024, démontre l’importance d’une telle initiative et l’attente grandissante des artistes en matière de responsabilité environnementale. Le Prix Art Éco-Conception contribue à l’accélération de l’action environnementale du secteur artistique, qui comprend déjà de nombreuses initiatives : le nouveau « Guide d’orientation et d’inspiration pour la transition écologique de la culture » du ministère de la Culture, l’appel à projets Alternatives Vertes 2, l’analyse de cycle de vie de la foire d’art Art Paris, la « Permaculture institutionnelle » portée par le Palais de Tokyo, la « Gallery Climate Coalition », etc.

Le Prix Art Éco-Conception porte quatre objectifs : former les artistes aux enjeux environnementaux et aux pratiques d’éco-conception, les accompagner dans la mesure et la réduction de leur impact, mutualiser les meilleures avancé́es et favoriser le rôle des artistes dans la transition écologique et solidaire. Il s’inscrit dans un programme d’action de long terme de l’association Art of Change 21 pour une transition écologique du secteur culturel.

Soutenu par la Maison Ruinart (mécène principal) et la Maison Guerlain, le Prix Art Éco-Conception est organisé en partenariat avec le Palais de Tokyo. Il a pour partenaires institutionnels le ministère de la Culture et l’ADEME (Agence de la transition écologique). Le Prix Art Éco-Conception a remporté le Trophée de la Fondation Norsys en 2023.

C’était une grande chance, un grand apprentissage, et de belles rencontres.” 

Témoignage d’une lauréate du Prix Art Éco-Conception 2023

Après le succès de la première édition du Prix Art Éco-Conception en 2023, Art of Change 21 et son partenaire le Palais de Tokyo continuent leur action envers les artistes et la transition écologique dans l’art contemporain avec une deuxième édition en 2024. Ce Prix a pour objectif d’accompagner les artistes dans la réduction de leur impact environnemental et de promouvoir l’éco-conception dans la création artistique.


Le Prix est ouvert à tous.tes les artistes plasticiens âgé.es de plus de 18 ans, français ou étrangers résidant en France, n’ayant pas le statut étudiant. Le fait d’avoir déjà une démarche environnementale n’est pas un prérequis.

 


 

PRIX ART ÉCO-CONCEPTION, DEUXIÈME ÉDITION, 2024

 

En 2024, le Prix Art Éco-Conception a récompensé 12 lauréat.es, choisis parmi 356 candidat.es. Les lauréat·e·s désignés par un jury prestigieux ont été annoncés le 2 avril 2024, au Palais de Tokyo. Il accompagne comme pour la première édition 12 artistes au Palais de Tokyo. Cette nouvelle édition est enrichie par de nouveaux experts, une maitrise de l’impact carbone renforcée et l’intervention d’artistes engagés dans la démarche.

Pour la deuxième année, le Prix Art Eco-Conception accompagne les artistes dans la réduction de leur impact environnemental. Le prix récompense 12 lauréates et lauréats d’un accompagnement sur-mesure de trois jours, au Palais de Tokyo, par des experts en environnement, en carbone et en éco-conception, ainsi que par des artistes déjà engagés dans une démarche environnementale. Chaque lauréat reçoit également une gratification de 1 000 Euros à l’issue de son accompagnement. Le Prix s’adresse aux plasticiens résidant en France et rassemble diférents niveaux d’avancement en matière de pratique écologique.

Les intervenants et accompagnants, dont le nombre et le périmètre d’expertise augmente pour cette deuxième édition, sont des spécialistes en art & environnement, empreinte carbone, éco-conception, design textile durable, low tech, énergie solaire, Green IT… Par ailleurs, des artistes déjà engagés viendront partager leur expérience et innovation. Les équipes d’Art of Change 21 et du Palais de Tokyo partageront également leurs connaissances et pratiques. Véritable terrain d’expérimentation en matière de transition écologique des usages artistiques, les lauréats seront accompagnés sur les diférentes étapes de leur pratique (choix des techniques et matériaux, enjeux de production, processus d’exposition, modes de transport, etc.).

Les lauréates et lauréats de l’édition 2024

Assoukrou Aké

Amandine Arcelli

Alizée Armet

Victor Cord’homme

Lélia Demoisy

Julia Gault

Ittah Yoda

Alice Magne

Desire Moheb-Zandi

Ouazzani Carrier

Jonathan Potana

Adrien Vescovi


Voir le dossier de présentation du Prix Art Éco-Conception et des lauréats 2024

Le Jury
Pour la deuxième édition du Prix Art Éco-Conception le jury était composé de Julie Crenn (critique d’art et commissaire d’exposition indépendante), Guillaume Désanges (président du Palais de Tokyo), Yvannoé Kruger (commissaire d’exposition, directeur de Poush), Valérie Martin (Cheffe du service Mobilisation Citoyenne et Médias, ADEME), Arnaud Morand (commissaire d’exposition, Directeur des arts et de l’innovation Afalula), Emmanuel Tibloux (directeur de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs), Lucia Pietroiusti (Directrice de Ecologies, Serpentine Galleries), Fabien Vallerian (Directeur Art et Culture de la Maison Ruinart), Marion Waller (directrice du Pavillon de l’Arsenal), ainsi qu’Alice Audouin (présidente d’Art of Change 21). 

Il s’est réuni le 18 mars au palais de Tokyo pour désigner les 12 lauréat.es.

Le comité de sélection
Un comité de sélection, présidé par Stefano Vendramin, directeur des programmes d’Art of Change 21, a pris en charge la présélection des candidats. Il est composé de Jeremy Alonso (Responsable innovation durable Guerlain), Léo Marin (Commissaire d’exposition indépendant, critique d’art et directeur de la galerie Eric Mouchet), Emmanuelle Paillat (Experte carbone), Juliette Soulez (Critique d’art, Équipe Art of Change 21), Pauline Lisowski (Critique d’art, Équipe Art of Change 21), Claire Vannaxay (Équipe Art of Change 21), et Juliette Dessagne (Équipe Art of Change 21).

La cérémonie
La cérémonie de remise du Prix s’est tenue le 2 avril 2024 au Palais de Tokyo.

L’accompagnement
L’accompagnement des artistes lauréats se déroulera sur trois journées, le 24 avril, 16 mai et 7 juin 2024 au Palais de Tokyo.

Les intervenants
Parmi les intervenants, artistes et experts qui accompagneront les lauréats pour cette deuxième édition :

Marie-Sarah Adenis, biologiste, co-fondatrice de PILI
Clément Bottier, designer textile durable et professeur à l’École des Arts Décoratifs
Cé́dric Carles, designer co-fondateur de Paléo-Energétique et du Solar Sound System
Julian Charriè̀ re, artiste (cas étudié : alimentation d’une exposition par l’énergie solaire)
Mathieu Delemme, pionnier en éco-conception et numérique, président de CTRL-A
Jérémy Gobé, artiste, fondateur de Corail Artefact (cas étudié : création d’écomatériaux)
Marion Laval-Jeantet (Art Orienté Objet), artiste et professeure d’université
Fabien Léaustic, Artiste-chercheur en art, écologie(s) et prospective
Fanny Legros, fondatrice de Karbone Prod
Thé́o Mercier, artiste (cas étudié : utilisation de sable)
Raphaël Mé́nard, architecte et ingénieur post-carbone, président du groupe AREP
Alex Nathanson, designer et ingénieur, directeur de Solar Power for Artists
Emmanuelle Paillat, pionniè̀re et experte carbone
Lucia Pietroiusti, directrice du département Ecologies, Serpentine Galleries
Xavier Veilhan, artiste (cas étudié : transport par bateau)

Art of Change 21 : Alice Audouin, pionnière du développement durable et du lien entre art et environnement
Palais de Tokyo : Mathieu Boncour – directeur RSE et Communication et Benjamin Mathia – Responsable régies d’exposition et audiovisuelle du Palais de Tokyo

AGENDA
5 février au 10 mars 2024 : Appel à Candidatures
18 mars 2024 : Délibération du jury
2 avril 2024 : Cérémonie de remise du Prix
24 avril, 16 mai et 7 juin 2024 : Accompagnement
Fin Juin 2024 : Restitution
Juillet 2024 : Publication en ligne

Les partenaires et mécènes
La deuxième édition du Prix Art Éco-Conception est de nouveau organisée en partenariat avec le Palais de Tokyo.
Le Prix est soutenu par le Ministère de la Culture et l’ADEME (Agence de la Transition Écologique).
Il a pour mécène principal la Maison Ruinart, et pour mécène la Maison Guerlain. 

 

 



Merci à Julian Charrière pour son implication dans ce Prix et son visuel (Julian Charrière,
Towards No Earthly Pole, 2018. Courtesy of the artist).

Partenaires de diffusion :

 

 

 

VOIR LE REGLEMENT  

Crédit photographique : Say Who, Michaël Huard

 

PRIX ART ÉCO-CONCEPTION, PREMIÈRE ÉDITION, 2023

 

En 2023, le Prix Art Éco-Conception a récompensé 12 lauréat.es, choisis parmi 278 candidat.es. 

Les lauréates et lauréats de l’édition 2023

Pierre Clément

Raphaël Fabre

Pierre Gaignard

Agata Ingarden

Ángela Jiménez Durán

Eva Jospin

Ludivine Large-Bessette

Thomas LévyLasne

Louisa Marajo

Vincent Mauger

Théo Mercier

 Manon Pretto

L’édition de 2023 comprenait également une gratification consistant en deux Analyses de Cycle de vie, elles ont été gagnées par les artistes Eva Jospin et Louisa Marajo.

Le Jury
Le Jury était composé de huit personnalités issues des univers de l’art contemporain et du développement durable. Il a désigné les 12 lauréates et lauréats, et parmi eux, les deux artistes bénéficiant d’une analyse de cycle de vie.


La cérémonie 
La cérémonie s’est tenue le 10 janvier 2023 au Palais de Tokyo. 


L’accompagnement
Art of Change 21 a constitué une équipe sur-mesure, composée d’experts, d’un artiste invité pionnier de l’éco-conception (Fabien Léaustic), et d’intervenants extérieurs, qui ont accompagné les lauréates et lauréats dans la compréhension des enjeux et impacts liés à leur pratique, dans l’élaboration d’une méthode de travail et dans la recherche d’alternatives écologiques. 

La création d’une méthodologie d’éco-conception pour les artistes a été confiée au cabinet Karbone Prod (Fanny Legros) en collaboration avec le cabinet Solinnen, cabinet expert en éco-conception.

100 % des lauréat.es de la première édition du Prix se sont déclarés satisfaits de l’accompagnement, et plus de 90 % ont déclaré que cet accompagnement fera évoluer leurs pratiques.

Les intervenants 

Experts
Fanny Legros – dirigeante fondatrice de Karbone Prod
Fabien Léaustic – artiste invité, artiste-ingénieur-chercheur engagé depuis 10 ans dans l’éco-conception.
Cédric Carles – artiste, designer et entrepreneur, co-fondateur de Paléo-Energétique, le Solar Sound System, Atelier 21 et RegenBox.
Aléxia Venot – designer, artiste-chercheuse en biomatériaux.
Mathieu Delemme – expert en éco-conception dans le numérique et Green IT.
Martin Lambert – responsable du laboratoire Art & Technologie chez Stéréolux.

Art of Change 21
Alice Audouin, présidente fondatrice,
experte en développement durable depuis 2001 et commissaire indépendante
Stefano Vendramin, directeur des programmes et commissaire indépendant

Palais de Tokyo
Mathieu Boncour – directeur RSE et Communication
Lisa Séantier – directrice de la Production des expositions
Benjamin Mathia – responsable régie
L’accompagnement du Palais de Tokyo a été accompagné par des visites d’expositions en cours sous l’angle de l’éco-conception et de la régie du Palais. 

Les partenaires et mécènes
La première édition du Prix Art Éco-Conception a été organisé en partenariat avec le Palais de Tokyo.
Il a été soutenu par le Ministère de la culture et l’ADEME (Agence de la Transition Écologique).
Il a eu pour mécène principal la Maison Ruinart, et pour mécène la Maison Guerlain. 

 

 

 

Le Prix Art Éco-Conception a également remporté le Trophée de la Fondation Norsys en 2023.

Les partenaires de diffusion
Les partenaires de diffusion ont participé à la diffusion de l’appel à candidatures.

 

 

 

 

 

Crédit Photographique : Say Who – Valentin Lecron

 

Retours aux actions

Mécènes et Partenaires

Mécènes et Partenaires

 

Partenaires Institutionnels :

Ministère de la Culture 

 

ADEME

​​L’ADEME, depuis 30 ans, mobilise les citoyens, les acteurs économiques et les territoires, en leur donnant les moyens de progresser vers une société économe en ressources, plus sobre en carbone, plus juste et harmonieuse. Dans tous les domaines – énergie, économie circulaire, alimentation, mobilité, qualité de l’air, adaptation au changement climatique, sols… – elle conseille, facilite et aide au financement de nombreux projets, de la recherche jusqu’au partage des solutions.

L’ADEME est un établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, du ministère de la Transition énergétique et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Partenaires :

LE PALAIS DE TOKYO 

Le Palais de Tokyo est le premier centre d’art en France à se doter d’une direction de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) et se prépare ainsi aux défis du 21e siècle, notamment en matière d’adaptation, de résilience et de lutte contre le changement climatique, mais aussi en termes d’impact social et sociétal et de promotion de modèles responsables. Dans son fonctionnement quotidien, dans sa programmation artistique – avec des expositions et saisons destinées à sensibiliser le grand public à ces questions – ou dans son modèle économique avec la création de cercles de mécènes soutenant sa transition écologique et sociale, le Palais de Tokyo affirme sa trajectoire vers un palais durable.
Lisa Seantier, Directrice de la production des expositions, Palais de Tokyo,accompagnera les lauréats dans le cadre d’un atelier se déroulant au Palais de Tokyo

Mécène principal :

Ruinart

Soutien du monde artistique et engagée dans la lutte contre le réchauffement climatique depuis de nombreuses années, la Maison Ruinart a tout naturellement souhaité répondre à l’appel d’Art of Change 21 dans le cadre de son action de mécénat, afin d’accompagner les artistes dans la réduction de leur impact environnemental. Ce mécénat s’inscrit dans la continuité de celui apporté en 2021 au Prix « Planète Art Solidaire » d’Art of Change 21 ayant permis de soutenir 21 artistes qui mettent l’environnement au cœur de leur création.

 

Mécène :

Guerlain 

Depuis 1828, Guerlain explore, Guerlain innove, Guerlain sublime. En parfum, en soin, en maquillage. La Maison Guerlain perpétue depuis toujours des techniques artistiques, chérit les prodiges de la nature et s’engage pour une qualité incomparable. L’abeille, au cœur de son engagement, fait l’objet de plusieurs partenariats de sens dédiés à sa protection réunis au sein du « Guerlain for Bees Conservation Programme ».

Grâce à plus de 15 ans de suivi des résultats, Guerlain a évolué en profondeur sur le plan des exigences et des actions en matière de durabilité, tout en restant fidèle à ses valeurs. Pionnière du Luxe responsable, la Maison collabore ainsi aux côtés d’institutions reconnues comme l’UNESCO et le Programme Women For Bees. Elle a également renforcé son engagement en matière d’approvisionnement éthique et durable en devenant membre de l’UEBT. En parallèle, Guerlain s’engage pour la naturalité, en visant dès que possible, un taux d’ingrédients d’origine naturelle supérieur à 90 %, sans compromis sur la sécurité et la sensorialité, et ce, dans des packagings plus durables ». Enfin, la Maison transforme ses process pour atteindre la neutralité Carbone en 2030. Aujourd’hui plus que jamais, le futur de Guerlain s’écrit en conjuguant Luxe et développement durable, au Nom de la Beauté.

 

Alice Audouin

,

Alice Audouin

Présidente fondatrice d’Art of Change 21

Alice Audouin est engagée depuis 20 ans dans le développement durable, dont 18 ans sur le lien entre l’art contemporain et l’environnement. Elle a organisé le premier colloque international sur le thème « L’artiste comme partie prenante » en 2004 à l’Unesco, puis a cofondé et présidé l’association COAL (la coalition Art & Développement durable) de 2008 à 2014. 

Elle est la commissaire de nombreuses expositions thématiques sur les enjeux environnementaux, comme ceux liés au réchauffement climatique ou la biodiversité : Novacène (2022)Vita Extremis (2022), Biocenosis21 – organisée par Art of Change 21 (2021), Warmingland (2018), Post-carbon (2015)…et a été la commissaire invitée d’Art Paris 2022 sur le thème « Art et Environnement »,

Elle est l’ancienne directrice développement durable d’Havas Media (2005-2013) et a participé à la création de Novethic du Groupe Caisse des Dépôts, dont elle fut la directrice marketing et communication (2000-2004). Depuis 2015, elle est consultante en développement durable dans le cadre de son cabinet Alice Audouin Conseil spécialisé (clients : Ruinart, Relais & Châteaux, Hermès, Guerlain, Louboutin…) et le secteur culturel (Musée de l’Elysée de Lausanne, RMNGP, région Grand Est…).

Elle a plus de 100 interventions et conférences à son actif dont bon nombre sur le rôle de la culture en faveur de l’environnement, au Parlement Européen, à l’UNESCO, au Centre Pompidou, TEDxCannes, au Forum Libération, au Sénat, etc.

Elle a publié trois ouvrages ; roman « Ecolocash », Anabet, 2007 ; « La Communication Responsable », avec Anne Courtois et Agnès Rambaud, Eyrolles, 2010 ; « On entend dire que…l’écologie c’est fini », Eyrolles / Les Echos, 2013.

Alice Audouin a longuement enseigné à l’Université : Ancienne maître de conférences associée à l’Université de Cergy-Pontoise, ancienne chargée de cours à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne (création du cours « Art et développement durable ») en UFR d’Arts Plastiques et Sciences de l’Art….

De formation universitaire, elle possède deux Master 2 Recherche (UFR de Philosophie et UFR d’Economie, Université Paris I Panthéon-Sorbonne), une licence d’Histoire de l’Art et le diplôme d’études transdisciplinaires du CETEC (Université Paris-Dauphine).

Elle a été nommée Chevalier de l’Ordre National du Mérite en 2016.

L’équipe

 

Sandrine Gintzburger

Sandrine Gintzburger

Chargée de Mécénat

Diplomée d’un master à l’Essec et après une carrière dans les groupes de presse magazine print et digital (Lagardère, Marie Claire), Sandrine fonde l’agence Triptyc, spécialisée sur les questions art et entreprise.

Passionnée d’art contemporain et moderne vous l’aurez compris, elle souhaite contribuer à sensibiliser le plus grand nombre aux questions environnementales grâce à la puissance de l’art. Avec la crise sanitaire, elle décide de s’engager activement dans le milieu associatif et rejoint donc Art of Change 21.

Elle accompagne Art of Change 21 sur les questions de mécénat, collecte de fonds et partenariats.
Entre deux expositions, Sandrine écoute des podcasts sur le développement personnel depuis son elliptique.

L’équipe

Stefano Vendramin

Portrait Stefano Vendramin

Stefano Vendramin

Stefano Vendramin est Directeur des programmes d’Art of Change 21. Il est également chef de projet COP Climat depuis 2021, ainsi qu’auteur et membre de l’équipe éditorial d’Impact Art News.

Basé entre Paris et Londres et d’origine italienne, Stefano Vendramin est un commissaire d’exposition indépendant spécialisé sur le lien entre l’art et l’environnement, ainsi que fondateur de STRATA, une plateforme dédiée à l’art environnemental contemporain. Il est également responsable de la série de conversations « Créateurs face à l’urgence climatique » produite par la Fondation Thalie. Il a étudié sciences politiques à l’Université de Warwick au Royaume-Uni et a travaillé auparavant à la Bourse de Commerce – Collection Pinault, La Gaîté Lyrique, Asia Now et l’agence de design numérique et innovation Publicis.Sapient.

 

L’équipe

Règlement de l’appel à candidature 2022 du Prix Art Éco-conception

 

Règlement de l’appel à candidatures

 Prix Art Éco-conception

 

 

PRÉAMBULE 

Art of Change 21 est une association loi 1901 déclarée à la Préfecture de police (W751226004), dont le siège social est situé 50 rue des Francs-Bourgeois – 75003 PARIS, identifiée sous le numéro SIREN 805 183 746. Elle a pour objet de concourir à la défense de l’environnement à travers des projets culturels et artistiques, ainsi que des actions de sensibilisation, d’éducation et de mobilisation (ci-après l’Association). Elle relie l’art et les grands enjeux environnementaux (réchauffement climatique, pollution de l’air, déchets, pandémies).

Depuis sa création dans la perspective de la COP21, l’Association met en valeur le rôle des artistes et de la créativité dans la transition écologique et agit à échelle internationale.

En 2022 et 2023, Art of Change 21 organise le Prix Art Éco-Conception (ci-après le Prix) qui a pour ambition de développer la culture et les pratiques de l’éco-conception dans l’art contemporain. 

Ce Prix est financé par du mécénat et des subventions. La Maison Ruinart est le mécène principal du Prix. La Maison Guerlain en est mécène. Il bénéficie de deux subventions publiques, du Ministère de la culture et de l’ADEME.  Il bénéficie d’un partenariat projet avec le Palais de Tokyo qui met à disposition ses compétences et qui accueille les temps forts du projet (jury et cérémonie).

 

Article 1er – Objet du Règlement 

Le présent règlement a pour objet d’organiser l’appel à candidature du Prix et à définir les conditions et les modalités dans lesquelles les artistes peuvent candidater à ce Prix.

Par l’inscription de leur candidature, les artistes acceptent les dispositions du présent règlement dans leur intégralité, ainsi que les décisions du jury. 

 

Article 2 – Objet du Prix Art Éco-conception 

L’Association organise le Prix dans le but d’accompagner douze artistes lauréats dans leur volonté de réduire l’impact environnemental de leur pratique artistique.

 

Article 3 – Conditions de candidature 

Le Prix est ouvert à tous les artistes âgés de plus de 18 ans, français ou étrangers résidant en France, n’ayant pas le statut étudiant et à toutes les pratiques artistiques des arts plastiques et visuels.  

Tous les artistes, travaillant ou non sur le thème de l’écologie, sont invités à candidater. 

Le fait d’avoir déjà une démarche environnementale n’est pas un critère de sélection. 

En principe, la candidature au Prix est nominative. Par exception, un artiste peut représenter un duo ou un collectif d’artistes, à condition de s’assurer de l’accord de tous les membres du duo ou du collectif et afin de soumettre la candidature sous un nom unique.

Pour bénéficier de l’accompagnement qui se fera en langue française, une bonne maitrise de la langue est requise.

 

Article 4 – Composition des candidatures 

Lors de l’inscription de leur candidature, les artistes devront répondre à un questionnaire en ligne visant à connaître leur pratique artistique, à identifier les problématiques environnementales liées à cette pratique et à évaluer leur ambition en matière  d’environnement.

 

Article 5 – Modalités de candidature 

Pour inscrire leur candidature et participer au Prix les artistes devront remplir le questionnaire précité disponible dès le 1er novembre 2022 sur le site de l’Association (www.artofchange21.com). 

Toute candidature enregistrée après le 4 décembre 2022 minuit ou toute candidature incomplète ne sera pas retenue.

 

Article 6 – Composition des rétributions 

Le Prix ne consiste pas en une rétribution financière. 

Douze artistes lauréats répondant le mieux, selon le jury, aux critères définis par le présent règlement bénéficieront chacun d’un accompagnement en éco-conception qui prendra la forme d’ateliers en groupe de six personnes qui se dérouleront à Paris sur un total de trois jours et seront conduits par des professionnels et experts reconnus et investis dans le secteur de l’art et de l’environnement. 

En amont de ces ateliers, chaque lauréat aura au préalable un questionnaire à remplir sur sa pratique. Entre les ateliers, les lauréats mèneront un plan d’action défini en accord avec les experts. 

Deux de ces artistes lauréats bénéficieront en plus de cet accompagnement d’une analyse de cycle de vie (ACV) réalisée par ces experts – ingénieurs en éco-conception. 

Pour les lauréats des analyses de cycle de vie, un questionnaire détaillé devra être rempli par l’artiste sur l’œuvre ou le projet qui fera l’objet de l’analyse. 

La dotation totale du Prix est ainsi composée de deux analyses de cycle de vie et douze accompagnements sous la forme d’ateliers de trois jours en groupe de six, équivalent à une valeur totale de 40 000 euros.

 

Article 7 – Publications des résultats 

Les artistes lauréats acceptent d’ores et déjà que les résultats découlant des accompagnements en éco-conception précités seront publics et pourront faire l’objet d’un document destiné au partage d’expertise et d’expérience, publié par l’Association.

 

Article 8 – Agenda du Prix

Le Prix se déroulera selon le calendrier suivant :

– 1 novembre 2022 : Lancement de l’appel à candidatures

– 4 décembre 2022 : Fin de l’appel à candidatures 

– 4 – 11 décembre 2022 : Choix des 36 finalistes par le comité de sélection 

– Le 12 décembre 2022 : Délibération du jury

– 10 janvier 2023 : Cérémonie de remise du Prix

– Février 2023 : Collecte préparatoire de données auprès des artistes 

– Mars 2023 : Début des accompagnements

– Juin 2023 : Fin de l’accompagnement et des deux analyses de cycle de vie

– Juillet 2023 : Publication

Néanmoins le calendrier détaillé ci-dessus est mentionné à titre indicatif et est susceptible d’évolutions.

 

Article 9 – Pré-sélection des finalistes

Un comité de sélection comprenant des experts en écoconception pré-sélectionnera trente-six artistes finalistes. 

Il est composé de : 

– Nicolas Delon – Architecte, cofondateur d’Encore Heureux

– Fanny Legros – Fondatrice et Directrice de Karbone prod

– Philippe Osset – Président et Fondateur de Solinnen

– Lisa Seantier – Directrice de la production des expositions – Le Palais de Tokyo

 

Article 10 – Composition du jury

Le jury est désigné par l’Association et se compose de huit membres experts en environnement et/ou art contemporain, commissaires d’exposition, artistes, etc. 

Il désignera les 12 lauréates et lauréats et parmi eux, les deux lauréats bénéficiant d’une Analyse de cycle de vie.

 

Il est composé de : 

– Alice Audouin – Présidente fondatrice d’Art of Change 21

– Anne Bourrassé – Commissaire d’expositions indépendante, directrice artistique du Consulat Voltaire et co-fondatrice de Contemporaines. 

– Julian Charrière – Artiste (engagé dans une démarche d’éco-conception)

– Guillaume Désanges – Président du Palais de Tokyo

– Fabienne Leclerc – Directrice de la galerie In Situ – Fabienne Leclerc

– Cécile Lochard  – Directrice du développement durable chez Guerlain 

– Emmanuel Tibloux – Directeur de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris  

– Fabien Vallérian – Directeur International Art & Culture chez Ruinart 

Néanmoins la composition du jury détaillée ci-dessus est mentionnée à titre indicatif. Il est susceptible d’évolutions et n’engage en rien l’Association.

Ce jury est souverain dans le choix des artistes lauréats qu’il estime répondre le mieux aux critères mentionnés dans le présent règlement.

 

Article 11 – Critères de sélection 

Les critères de sélection des artistes lauréats parmi les quarante finalistes porteront sur l’importance et les types d’enjeux écologiques liés à la pratique de l’artiste, la qualité de sa création, ainsi que sur sa disposition à changer ses pratiques pour en réduire son impact environnemental. 

En toutes hypothèses, du fait de la libre appréciation et de l’indépendance des membres du jury, la sélection des artistes lauréats par le jury en fonction des critères ci-dessus demeurera subjective et discrétionnaire. Les décisions du jury ne seront pas susceptibles de recours.

 

Article 12 – Exploitation des visuels 

En cas de sélection par le jury, les artistes lauréats fourniront à l’Association un visuel d’une œuvre existante ainsi qu’un visuel de l’œuvre ou du projet qui fera l’objet d’une analyse de cycle de vie. 

Afin que l’Association puisse promouvoir de manière efficiente la pratique de l’artiste et sa participation au Prix, l’artiste lauréat lui cède à titre non exclusif la totalité́ du droit de représentation attaché à ces visuels.  

L’Association exploitera les visuels uniquement dans le cadre du Prix ou de la promotion de celui-ci par l’Association. 

Les artistes lauréats cèdent à l’Association, à titre non exclusif, pour les modes d’exploitations définis ci-dessous, leurs droits de reproduction, de représentation et d’adaptation sur les visuels, pour une durée de deux ans à compter du début du Prix et pour le monde entier : 

  1.              Le droit de reproduction comprend notamment le droit de reproduire en tout nombre, en tout ou en partie les visuels, sur tout support, en tout format et par tout procédé connu ou à découvrir ;                                                                                         
  2.                Le droit de représentation comprend le droit de communiquer auprès du public, de diffuser, d’exposer les visuels, à titre gratuit, pour toute forme de communication directe ou indirecte auprès du public ;
  3.               Le droit d’adaptation comprend le droit d’adapter les visuels en tout format, sur tout support et par tout procédés techniques, pour répondre à des contraintes techniques dans le cadre de la communication du Prix.

La cession est consentie à titre gratuit, celle-ci s’inscrivant dans la participation des artistes lauréats au Prix, qui est mené par l’Association dans le cadre de ses activités à caractère artistique, culturel et éducatif. En conséquence, il ne pourra être réclamé à l’Association une quelconque rémunération ou indemnité au titre de l’exploitation des visuels dans les conditions définies ci-dessus. 

 

Article 13 – Exploitation des images

En cas de sélection par le jury, les artistes lauréats fourniront à l’Association un portrait afin que celle-ci puisse promouvoir de manière efficiente la pratique de l’artiste et sa participation au Prix.

Les artistes lauréats autorisent l’Association à exploiter ce portrait ainsi que les photographies qui pourront être prises pendant la cérémonie de remise du Prix. 

Cette autorisation est consentie pour une durée de deux ans, à compter de la sélection du jury dans le cadre du Prix et pour le monde entier. 

 

Article 14 – Garanties

L’artiste garantit qu’il détient l’intégralité des droits de propriété intellectuelle sur les visuels qui sont nécessaires au respect du présent règlement. Il déclare ne pas être lié par un engagement quelconque qui lui interdirait de céder les droits visés au présent règlement. L’artiste garantit que les visuels ne contreviennent pas aux droits des tiers et garantit en conséquence l’Association contre toute action en contrefaçon, concurrence déloyale et/ou parasitaire, intentée par un tiers sur la base d’un droit de la propriété intellectuelle, droit des marques, droit à la vie privée, droit à l’image ou de tout autre droit.

 

Article 15 – Confidentialité 

Chaque artiste s’engage à considérer comme strictement confidentielles l’ensemble des informations relatives au Prix et/ou au jury, auquel il aura eu accès dans le cadre et/ou à l’occasion de sa participation au Prix.

Les membres du jury et les personnes ayant accès aux candidatures déposées dans le cadre du Prix s’engagent à garder confidentielles toutes informations qui leur ont été soumises.

Les artistes lauréats et membres du jury s’engagent à ne pas dévoiler au public avant l’annonce officielle et publique qui sera faite par l’Association les résultats de la délibération du jury.

 

Article 16 – Cérémonie 

La cérémonie du Prix Art Éco-Conception se tiendra le 10 janvier au Tokyo Art Club, au Palais de Tokyo, en présence des lauréats, du jury, du comité de sélection, et d’acteurs tant du développement durable que de l’art contemporain.

Les artistes lauréats s’engagent à assister à la cérémonie organisée par l’Association, ou, le cas échéant, justifier de leur absence pour motifs impérieux.

 

Article 17 – Frais de transport et d’hébergement 

Les frais de transport supportés par les artistes lauréats résidant à plus de cinquante kilomètres de Paris pour se rendre à la cérémonie et aux ateliers pourront être remboursés totalement ou partiellement par l’Association, sur présentation de justificatifs, dans la limite d’un plafond de deux cents euros toutes taxes comprises par transport AR (200 € TTC).

Dans le cas où les ateliers se dérouleraient sur deux jours consécutifs, les artistes résidant à plus de cinquante kilomètres de Paris devant se loger à Paris pourront être remboursés totalement ou partiellement par l’Association sur présentation de justificatifs, dans la limite d’un plafond de cent euros la nuit (100 € TTC).

 

Article 18 – Données Personnelles 

L’Association recueille des données personnelles dans le cadre du Prix, en sa qualité de responsable de traitements. Les données personnelles collectées et traitées sont exclusivement celles transmises par les artistes lors de l’enregistrement de leur candidature. 

Ces données sont notamment l’identité des artistes, coordonnées (postale, courriel et téléphone), âge, photo, identification artistique. 

Ces données sont traitées dans le respect de la réglementation en vigueur en matière de données personnelles (la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, ses décrets d’application et au RGPD). Ces données personnelles sont notamment nécessaires pour la participation des artistes et la sélection par le jury des artistes lauréats, et le cas échéant, à l’attribution des accompagnements. 

Elles sont traitées par l’Association et seront transmises au Jury. Elles ne seront pas utilisées à d’autres fins ni conservées à l’issue du Prix. Elles seront archivées, à des fins de preuve, pour une durée maximum 10 (dix) ans, à compter de la fin du Prix.  

Aucune donnée personnelle collectée ne sera transmise hors Union européenne. Si un transfert devait être opéré hors Union Européenne, l’Association s’engage à en avertir les personnes concernées.

L’Association s’engage à prendre toutes les mesures techniques et organisationnelles qu’elle estime utiles et appropriées au regard de la nature des données, afin de garantir la sécurité et la confidentialité des données personnelles collectées et, notamment d’empêcher au maximum qu’elles ne soient déformées, endommagées, ou que des tiers non autorisés y aient accès. Les Artistes bénéficient d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition, de suppression, à la limitation de ses données et à la portabilité des Données Personnelles les concernant directement sur le site www.artofchange21.com, ou par email : info@artofchange21.com.

Les artistes peuvent introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) 3 place de Fontenoy 75007 Paris ou directement sur www.cnil.fr. Tout Artiste demandant la suppression de ses données avant la fin du Prix pourra voir sa participation au Prix annulée, dans la mesure où les données en question seraient nécessaires au jury pour procéder à la sélection.

 

Article 19 – Loi applicable et attribution de compétence 

Le présent règlement est soumis à la loi française.

En cas de difficulté, les participants et l’Association feront leurs meilleurs efforts pour trouver une solution amiable. Faute d’y parvenir, ils soumettront, dans le ressort de la cour d’appel de Paris, à la juridiction compétente, le différend qui les opposerait que celui-ci porte sur l’interprétation ou l’exécution du présent règlement.

 

Règlement adopté le 30 octobre 2022,

Pour Art of change 21

Sa Présidente,

Madame Alice AUDOUIN

Fanny Legros

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fanny Legros

Chargée de mission éco-conception et art contemporain

Fanny Legros possède une grande expérience dans le secteur de l’art contemporain, dont cinq années en tant que directrice de la Galerie Poggi à Paris. C’est en participant à des foires internationales et en organisant de nombreuses expositions que Fanny prend conscience que le monde de l’art n’a pas amorcé sa transition écologique et décide en 2020 de créer Karbone Prod, une agence de conseil en production éco-conçue et calcul d’impact environnemental, qui accompagne les entreprises et institutions culturelles dans leur transition écologique. Son agence réalise en 2021-2022 la première démarche d’éco-conception de la foire Art Paris.
En 2022, Fanny crée dans la foulée avec Carole Vigezzi l’entreprise Plinth, qui offre un outil de mise en relation pour le Réemploi des matériaux et matériels scénographiques des arts visuels, lauréat en 2022 du PIA4 du plan France 2030.

Membre experte en éco-conception auprès de notre association depuis 2020, Fanny Legros intervient dans l’organisation d’expositions éco-conçues (Biocenosis21), sur le Prix Art Eco-Conception et sur l’ensemble des projets relatifs à la réduction de l’impact environnemental des activités culturelles.

www.karboneprod.fr

www.plinth.fr  

 

L’équipe

Accompagnants experts

Les Accompagnants 

 

Pauline Lisowski

 

 

 

 

 

 

 

 

Pauline Lisowski

cheffe de projet editorial

Jeune critique d’art et curatrice indépendante, Pauline Lisowski s’intéresse aux relations que les artistes entretiennent avec la nature, le paysage et l’écologie. Porteuse d’une conscience environnementale forte, elle promeut la scène française au travers d’expositions et de résidences artistiques à Paris et en région. 

Pauline Lisowski fait partie de l’équipe éditoriale d’Impact Art News depuis 2020, elle y supervise l’actualité des expositions en France. Outre Impact Art News, elle écrit dans Art Press, Inferno, Point Contemporain, Transverse, lacritique.org…

Membre de l’Association Internationale des Critiques d’Art (AICA), de l’Association des Commissaires d’Expositions Associés (CEA), Pauline est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy, ainsi que de l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne (masters en Esthétique et Projets culturels dans l’espace public). Elle est également ancienne élève de l’école du paysage de Blois.

L’équipe

Lucia Longhi

Lucia Longhi 

Lucia Longhi est une conservatrice, critique d’art et conseillère indépendante.
Ses écrits critiques et sa pratique du commissariat d’exposition s’intéressent aux croisements entre l’art, la nature et la technologie. Elle travaille avec des galeries et des institutions, organisant des expositions, fournissant des services de conseil et écrivant des essais. Elle collabore actuellement avec la Fondazione Benetton Imago Mundi en contribuant à la plateforme numérique et à la recherche curatoriale.
Depuis 2010, elle rédige des essais, des entretiens et des critiques pour des catalogues et des magazines internationaux tels que Artsy, Berlin Art Link, Artribune, Espoarte, Flash Art, Collezione da Tiffany, Digicult.Elle a été commissaire d’un certain nombre d’expositions dans des galeries privées et a écrit plusieurs textes critiques.En 2022, Lucia Longhi a fondé The Language of The Sea, un programme de résidences artistiques qui se déroule sur un voilier à travers la Méditerranée, dans le but d’étudier l’espace méditerranéen sous l’angle écologique, politique et scientifique.

Elle a donné des cours, des conférences et des séminaires à Accademia di Belle Arti di Palermo ; CUBO Unipol Bologna ; Università Ca’ Foscari ; Fondazione Benetton Imago Mundi…
Elle est titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art de l’Université Ca’ Foscari (Venise) avec une thèse sur les études esthétiques et elle a suivi le NODE Center for Curatorial Studies (Berlin).

 

L’équipe