Le titre de l’exposition « Nous, les arbres » l’annonce : l’arbre est un sujet et non un objet, un être vivant, capable de communiquer, de s’adapter, et digne d’être aimé. La Fondation Cartier place l’éclectisme au cœur de son approche, réunissant artistes contemporains (Luiz Zerbini, Thijs Biersteker, Fabrice Hyber, Giuseppe Penone…), scientifiques d’exception (Stefano Mancuso, Francis Hallé…) et peuples premiers, comme les Indiens Yanomami. Ces multiples regards changent le nôtre sur ce monde végétal et animal aujourd’hui exploité et saccagé, comme en témoigne EXIT (Diller Scofidio + Renfro). À l’heure où la déforestation s’emballe, l’exposition nous rappelle que l’arbre est notre ancêtre le plus sage, le plus beau, et le plus nécessaire à notre avenir.
© Thibaut Voisin

Prolongations jusqu’au 5 janvier 2020 — Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris, France
Plus d’infos ici

Retrouvez l’ensemble des articles de la Lettre #12 — Octobre 2019