Uriel Orlow, l’homme qui parlait aux feuilles ? En faisant des arbres et des plantes les témoins historiques des grands moments de l’histoire de l’humanité, Uriel Orlow invite le spectateur à les considérer à la fois comme narrateurs mais aussi comme protagonistes des événements qui ponctuent nos vies. Colonialisme, apartheid, flux migratoires… nos amis les végétaux sont depuis toujours pris entre les feux de nos luttes de pouvoir, politiques, économiques et sociales. Entre appropriation des territoires, des populations et de la nature, un même combat se dessine : celui pour la domination. Un rendez-vous à ne pas manquer qui consacre la première exposition personnelle de l’artiste en Allemagne, et ce jusqu’au 19 avril 2020.
Photos © Riccardo Bianchini / Inexhibit
 
Retrouvez l’ensemble des articles de la Lettre #15 — Janvier 2020