Le projet Deep Sea Minding du collectif d’artistes SUPERFLEX croise la recherche scientifique et artistique pour comprendre le monde marin et appréhende son évolution à l’heure du réchauffement climatique. Ayant d’abord exploré les eaux du Pacifique Sud, SUPERFLEX se met en route pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Pour la nouvelle phase de ce projet engagé, écologique mais aussi poétique, le collectif va explorer la notion de « surface », comme limite gravitationnelle et matérielle qui fait des océans la seule zone de la terre où le plongeon est possible… Tout au long du projet, le collectif imagine et conçoit des structures mixtes, au croisement des humains et des espèces marines. Dive-in, exposé en février dernier lors de Desert X (dans la vallée de Coachella), en est le premier jalon. Deep Sea Minding est commissionné par la TBA21-Academy, fondée par Francesca Thyssen-Bornemisza et dirigée par Markus Reymann.

Plus d’infos ici

Retrouvez l’ensemble des articles de la Lettre #12 — Octobre 2019