« More than humans » présentée du 25 septembre au 1er décembre 2019 au Museo Nacional Thyssen-Bornemisza à Madrid confie la découverte d’un monde exo et eco-centré à un duo d’envergure, composé de Dominique Gonzalez-Foerster et de Tomás Saraceno. Ils allient dans cette exposition leur conscience de la disparition de la biodiversité et leur appétence pour les mondes inexplorés, afin de défricher de nouvelles relations avec les espèces, le temps et la technologie. Tomás Saraceno y partage son travail autour des araignées à travers ses mondes flottants, qui invitent le visiteur à se connecter par les sens avec l’animal afin de reconsidérer l’écosystème qui l’entoure. À la fois artistes, shamans et geeks, les deux artistes inaugurent une nouvelle ère où la grande intelligence décentre l’art vers une nouvelle conscience, avec de nouveaux désirs de connaissance et d’expérience… avec les non-humains.

Tomás Saraceno, How to entangle the universe in a spider web?, 2018. Thyssen-Bornemisza Art Contemporary Collection. Courtesy the artist, Tanya Bonakdar Gallery, New York / Los Angeles

Du 25 septembre au 1er décembre 2019, Museo Nacional Thyssen-Bornemisza (Madrid)
Plus d’informations ici

Retrouvez l’ensemble des articles d’Impact Art News n°11 — Septembre 2019